AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une seule vie Misérable - Des tonnes de questions - Mais une seule adolescente. L ii b r e

Aller en bas 
AuteurMessage
Peneloppee Atch.

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Age : 22
Pseudo : ghoom tha .
Jukebox : Paralyzer
Crédits : (c) ghoom tha !
Date d'inscription : 26/07/2009

Bienvenue en enfer...
Amis, amours, emmerdes.:
Peur.:
50/50  (50/50)
Quelque chose à dire ?:

MessageSujet: Une seule vie Misérable - Des tonnes de questions - Mais une seule adolescente. L ii b r e   Mar 28 Juil - 3:44


    On n'a qu'une seule vie ... Je me serais contentée de ne pas exister.

    _______L ii b r e L ii b r e .




    P en'ee était seule. Très seule. Ne vous fiez pas sur ces icones de ma signature... On aurait pu croire que la jeune adolescente s'était habituée. En fait, non. Mais c'était de sa faute. Elle se réfugiait dans un coin isolé et se recroquevillait telle une petite fille, se laissant parfois mouiller par la pluie et pleurer, de petits larmes innaperçues dans les averses. Ici, dans ce maudit camp désert, elle n'avait trouvé le courage de s'Aventurer vers les petites troupes et dans les nombreuses fêtes du début. Il lui avait fallu tout son courage pour décider de s'aventurer ici. Et franchement, elle se disait que le courage ne servait pas. Regardez où elle était. Cachée, le regard vitreux, semi-présente dans un monde regorgeant de bonheur. Même coincés ici, les adolescents trouvaient le courage et le bonheur pour se serrer les coudes et se protéger. Tous ensemble, ils formaient une belle gang de chanceux. C'était pour cela que Penelopee était loin... Loin de cette chance, loin de ce bonheur qui la rendait malade. Elle était née malchanceuse, pourquoi se casser la tête à entrer dans un groupe où son handicap paraîtrait encore plus qu'avant? Sa tristesse, sa malchance, sa souffrance... People don't Change. C'était sa mère qui disait ça. Une femme aussi lâche et Déprimée que la jeune rousse actuellement. Elles s'étaient quittées, une si vieille histoire qu'elle a quitté les têtes de tout le monde. Et presque celle de Pen'ee. Mais elle avait été malchanceuse, biensûr. Aussi car ça ne l'Avait pas tout à fait quitté, mais aussi car d'autres problèmes d'identité et autres prenaient tout son esprit et même son temps. Enfin, si on peut dire ça. Elle n'avait pas vraiment de temps à perdre, puisqu'elle ne faisait rien de ses longues journées. Regarder les vieux amis, les amoureux et les Ex, cachée dans l'ombre. Heureusement, tout le bonheur de ces jeunes naïfs avait beaucoup diminués après que tout ça commence à arriver. D'abord, ils sont coincés, puis, ils entendent des bruits... Mais, coincée ou pas, Penelopee n'avait personne à rendre inquiet. Personne qui la chercherait. Personne qui ne pourrait la guérir de son expérience passée. Violée par l'homme qu'elle aimait aveuglement. Mais ce qui la rendait encore plus malade, c'est de penser à cette époque. Belle, jeune, populaire, et surtout, une santé mentale comme tout le monde. Personne ne devrait être naïf, on devrait tous naître comme des adultes responsables pour ne pas souffrir. En bref, la vie de la jeune adolescente était dure et sans pitié, pourtant elle était née belle comme un ange et c'est déjà ça. Mais son esprit était tellement noir qu'elle ne s'Aperçevait même pas de SA grande chance, la chance d'être née belle et en santé. Biensûr, on ne lui répétait pas assez et elle ne pouvait le remarquer. Personne ne la regardait, personne ne la voyait en tout cas. Personne n'était là pour lui dire qu'elle était belle, peut-être chanceuse et même... désirable. Oh oui. Une personne qui tiendrait à elle. À sa personalité originale et pétillante. Biensûr, ça c'était son ancienne personnalité. Maintenant, pas besoin de le décrire. Vous l'avez sûrement captés au long de ce récit.

    B ref, pour revenir au moment présent, Penelopee avait décidé de venir se cacher dans cette cafétériat. Le manque de lumière la faisait foncer partout et la pièce paraissait soudainement noire et vieille. Là, elle aurait voulu un bras d'homme pour se tenir et pour la guider... Mais tous ces bras solides et musclés d'homme lui faisait si peur. Un coup serait fatal, un seul, et elle tomberait dans la folie total. La peur. La crise, la souffrance. Comme si ce n'était pas déjà le cas. Mais elle était assez bonne pour être encore qualifiée comme humaine. Oui, elle avait des cheveux, de la peau, des ongles, mais ce n'est pas ce que je veux dire par humaine. Ce serait plutôt une jeune ado, innocente comme sont les ados de cet âge. Innocente, enjouée, et entourée de quelques amis précieux. Une jeune adolescente où la pensé ne virerait pas dans la noirceur à chaque secondes. L'enfer. Surtout dans ce noir. Ce noir de la cafétériat et ce noir de son esprit... Penelopee a égalemment des problèmes de communication... Si renfermée. Elle ne peut juste pas essayer d'adresser la parole à quelqu'un, ce serait comme se jeter dans la gueule du loup. Pour elle, dieu ne l'a pas conçue pour être comme les autres. Alors elle ne fera pas comme les autres. Si quelqu'un tombe, elle n'ira pas lui prêter main forte en demandant ''Ça va?''. Elle n'ira pas serrer la main ou sourire à une nouvelle rencontrer (puisqu'elle n'aura jamais de nouvelle rencontre). Elle n'ira pas non plus draguer les plus beaux gars du coin. Elle en a marre des plus beaux gars, de leurs faux sourires, de leurs muscles. Encore, elle ne ''Sentait'' pas les gens. Encore moins les garçons. Elle tâtonna quelques objets inconnus, se laissant souvent choir sur le carrelage froid après une chute. Elle avait quelques égratignures, après s'être cogné sur le coin d'une poubelle, ou même, d'avoir marché sur un couteau. Vous voyez, elle, n'avait pas la logique de se demander ce qu'un couteau faisait à terre. Elle n'était jamais concentrée à ce qui était autour, ce qui lui arrivait...

    B ref. Elle trébucha en silence et se cogna le menton sur une chaise. Ah. Enfin. Elle avait trouvé une chaise. Un endroit où attendre que la ténèbre se disimule, ce qui serait rare propable. Ignorant ce mal de mâchoire (elle avait souffert plus), la rouquine s'assit lentement, si lentement qu'on ne l'entendit même pas s'Asseoir, ni cette chaise grinçante. Elle était assise, là, tête basse, fixant les démons autour d'elle. Tout venait de son imagination. Chance ou malchance, elle était née avec une imagination débordante. C'est bien pour cela qu'elle aimait tant cet homme, ce monstre caché qui l'avait violé. Elle s'imaginait tout; son sourire merveilleux, son côté protecteur et leurs promenades au bord de la mer. Elle s'imaginait même passer procher de la mort et se faire sauver. Après la pire nuit de sa mince existence, la mort la suivait continuellement, tentant de lui enlever son âme si ridicule. Penelopee ne savait pas à quoi elle s'accrochait lorsqu'elle décidait de nager alors qu'elle se laissait couler dans l'eau; ou encore, de courrir lorsqu'elle se tenait debout au milieu de la rue. Oui, la vie de cette petite était vraiment détruite.

    Des pas... Encore des pas. Des pas discrets sur le carrelage glacé. Des pas résonnant dans cette cafétériat trop grande et menacante. La jeune adolescente se recroquevilla et ferma les yeux. Qui était-ce? Était-ce son imagination?

    Pardon pour ce lugubre RP x)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lands-of-mine.forumactif.com
Peneloppee Atch.

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Age : 22
Pseudo : ghoom tha .
Jukebox : Paralyzer
Crédits : (c) ghoom tha !
Date d'inscription : 26/07/2009

Bienvenue en enfer...
Amis, amours, emmerdes.:
Peur.:
50/50  (50/50)
Quelque chose à dire ?:

MessageSujet: Re: Une seule vie Misérable - Des tonnes de questions - Mais une seule adolescente. L ii b r e   Ven 31 Juil - 19:05

    Up ! J'ai pas fait ce RP pour rien Embarassed !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lands-of-mine.forumactif.com
 
Une seule vie Misérable - Des tonnes de questions - Mais une seule adolescente. L ii b r e
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Gibson magique qui s'accorde toute seule.
» Elle a fait un bébé toute seule
» Une mpc seule.
» La route est ta seule amie!
» Ma SG érable / noyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le camp de vacances. :: 
■ Restauration & détente.
 :: ■ Cafétéria.
-
Sauter vers: