AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “ 3 words, 8 letters. It’s very long … isn’t it ?” [PV Jaxson (a)]

Aller en bas 
AuteurMessage
Haylee K. O'connor.

avatar

Nombre de messages : 27
Crédits : © April
Date d'inscription : 26/07/2009

Bienvenue en enfer...
Amis, amours, emmerdes.:
Peur.:
50/50  (50/50)
Quelque chose à dire ?:

MessageSujet: “ 3 words, 8 letters. It’s very long … isn’t it ?” [PV Jaxson (a)]   Lun 27 Juil - 21:47


J&H
Now I see everything I’d ever need
Is the guy in front of me
He’s much better
.”



    « Il est trop beau, je te dis !
    « Alors je veux voir ça ! Je cherche un gars potable depuis le début du camps, à croire que c’est trop demander …

    Haylee étouffa un ricanement du mieux qu’elle put en se lavant les mains dans les toilettes de la cafétéria. Les deux filles n’étaient vraiment pas discrètes à se parler entre cloison et Haylee était aux premières loges pour cette conversation fortement … puérile ? Elle haussa les épaules et chercha du papier pour se sécher les mains pendant que ça reprenait derrière. Depuis son arrivée au camp, Haylee avait laissé ces discussions dignes de deux stupides de l’Upper East Side. Elle profitait de pouvoir se lever le matin et prendre les vêtements qui lui tombaient sous la main – bon elle regardait quand même si ce n’était pas horrible de chez horrible – et se maquiller un peu avant de s’aventurer dans ce camp bizarre. Malgré toutes les étrangetés, Haylee était heureuse d’être loin de son chez elle, avec sa Blueberry en plus. En plus, elle avait fait de belles rencontres … ou une en tout cas.

    « Le truc, ce serait d’approcher une personne proche de lui … tu n’as aucune idée là ?
    « Y a bien une petite blonde, mais je sais pas si c’est sa petit… oups.

    La fille venait de sortir du cabinet et de voir Haylee qui l’observa dans le miroir avec un œil méfiant et pour cause, une petite blonde ? Elle se sentait concerné étrangement et le silence de la fille renforçait ce dernier.

    « Sarah ? Pourquoi tu t’es tue ? … oh c’est elle ? Ha mais parfait.

    Haylee n’aimait décidément pas la tournure de la situation et finit de se sécher les mains et de jeter le bout de papier dans la poubelle, décidant des les ignorer et de partir le plus vite. Elle avait un mauvais pressentiment et chez elle, les pressentiments n’étaient jamais rien.

    « Euuuh excuse-moi, tu es amie avec le gars trop canon ?
    « Il y a plusieurs canons ici et la beauté est subjective, lâcha Haylee se doutant de l’identité du canon dont parlait la fille qui était blonde.
    « Je crois qu’il s’appelle Jaxson.
    « Oh.

    Touché, coulé. Haylee avait vu juste. Cette fille en avait après Jaxson, le meilleur ami d’Haylee. Ou son inséparable. Dès le début du camp, ils s’étaient parfaitement entendu, le genre de rencontre qui apportait une preuve au niveau des coups de foudre. Mais celui-là relevait de l’amical. Ou quelque chose de différent. Haylee savait ce que ressentait la fille, car elle avait été à sa place, fondant pour Jaxson dès qu’elle l’avait aperçu, mais contrairement à la demoiselle, Haylee l’avait abordé rapidement. Puis ils s’étaient très bien entendu et aux vues de la tournure des événements, elle s’était dit qu’il fallait mieux avoir un allié que de tenter plus … mais Jaxson commençait à se faire distant et Haylee ne savait pas pourquoi. A cause de sa leçon sur les filles ? Elle voulait juste le prévenir que c’était une sal… sale fille, cette fille avec qui elle l’avait vu il y a peu. Elle faisait son job d’amie, rien de plus. Ha oui ? Haylee semblait oublier la petite flamme qui s’était allumée en elle quand elle avait vu Jaxson avec une autre.

    « Et tu crois que tu pourrais me le présenter ? Je m’appelle Sa…
    « Si tu cherches le rapprochement, c’est foutu. Il n’aime pas les blondes. Il dit qu’elles lui rappellent trop moi et du coup, ça le bloque. Désolée. A la prochaine !

    Haylee déguerpit sans demander son reste et une fois hors de la cafétéria, elle prit la direction de son bungalow. Alors qu’elle passait devant d’autres, elle entendit une porte claquer. Elle se retourna et ne vit personne. Le temps affichait une mine grise et une légère brise se leva. Haylee sentit le parfum de la sécurité la quitter pour laisser place à des souvenirs de film d’horreur et avec tout ce qui était dit ici … la demoiselle se rua dans son bungalow. Elle alla dans la salle de bain et avisa son visage affichant une air sérieux. Elle grimaça en espérant le décrisper un peu et espéra que Bluebee n’allait pas tarder. Elle ressortit et décida de lire un peu pour chasser les mauvaises idées, mais alors qu’elle s’asseyait, la porte de sa salle de bain se ferma. Haylee se figea net. Un coup de vent, pensa-t-elle. Mais elle n’entendit rien. Il n’en fallut pas plus pour qu’Haylee réunisse son courage pour fuir (a). Elle sortit et courut à un bungalow proche, celui de Jaxson. Avec lui à ses côtés, il lui arriverait rien (a). Arrivée devant la porte, elle toqua plusieurs fois d’un air impatient et tendit l’oreille pour entendre un bruit derrière.

    « Jaxsoooon, je t’en supplie, sois là ! gémit-elle silencieusement et de manière suppliante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxson E. Mattews

avatar

Nombre de messages : 42
Jukebox : Pyramid Song ~ Radiohead
Crédits : (c) Lora & unknown
Date d'inscription : 24/07/2009

Bienvenue en enfer...
Amis, amours, emmerdes.:
Peur.:
12/50  (12/50)
Quelque chose à dire ?:

MessageSujet: Re: “ 3 words, 8 letters. It’s very long … isn’t it ?” [PV Jaxson (a)]   Lun 27 Juil - 23:04


« My mind is broke, my last nerve is shot
What you want from me, i ain't got
Two plus two will never be twenty-two
So please don't tell me twice what i need to do »
Ben Harper ~ The way you found me



  • « Jaxs’ ? Hey mec, faut que tu te lèves… c’est l’heure du déjeuné.
    - Dégage !
    - T’es dans mon, bungalow, ivrogne !
    - T’es pire que moi… et puis parle pas si fort…
    »

    Le soirée d’hier soir était assez flou, et le crâne de Jaxson en assez mauvais état. Depuis quelques temps, il se faisait un devoir de s’éloigner de la personne qui comptait le plus dans cet endroit des plus étranges, et en toute honnêteté, ça le rongeait a petit feu. Haylee avait été la révélation des premiers jours. Fraîches, drôle, différente de toutes les filles qu’il avait pu connaître, il était a mille lieu de penser tomber sur quelqu’un comme ça, surtout en une situation telle. Mais elle avait débarquée, venant lui parler, sans prendre de gants, sans se cacher. Et elle c’était imposée, comme une évidence, sans même qu’il s’en rende compte. Alors s’éloigner d’elle… oui, c’était dure pour lui. Mais il le devait. Parce qu’il avait vu dans ses yeux le mal causé par certains de ses actes, et il ne voulait pas qu’elle en subisse les conséquences. Jaxson ne voulait également pas qu’elle le voit… comme ça, par exemple. Lendemain d’un cuite à la con, rien de bien glorieux. Alors il avait retrouvé Jake, un garçon rencontré sur l’île, pour boire un verre, tout en sachant très bien comment il finirait la soirée, comme d’habitude.

    « C’est quoi ton excuse, cette fois ?
    - J’en ai pas… et depuis quand tu poses autant de question !?
    - Depuis que tu finis complètement raide et que je sois obligé de te porter jusqu’ici pour pas que tu finisses mort dans un coin !
    »

    C’est vrai, il y avait été assez fort. Parce qu’il avait toujours trouvé refuge dans les trucs les plus idiots qui soient, et que l’alcool en faisait parti. Non, pas alcoolique, loin de là, même. Mais pas limité, on va dire, et dans ce genre de moment… il aurait mieux value. Mais apparemment, Jake était resté assez clean pour s’occuper de lui, et de ce côté-là, il était vraiment content que le brin soit resté. Pour se rassurer, Jaxson pouvait se dire qu’il n’avait pas l’alcool méchant, mais tout de même, sait on jamais. Après quelques mots échangés, il c’était levé, mais était resté quelques minutes assis sur le lit de son ami, histoire d’y voir un peu plus clair. Au final, c’est aux environ de midi qu’il était sorti du bungalow, direction le sien, avec déjà une aspirine dans le ventre. Il croisé Ashleigh sur sa route, qui lui demanda où il avait passé la nuit, mais il lui répondit que lui-même ne savait pas, la laissant cogiter l’info, ne lui laissant pas le temps de répondre avant de continuer son chemin. Inconsciemment, il prit une serviette dans sa commode et se dirigea vers les douches.

    Laissant l’eau ruisseler le long de son visage, il se trouva pitoyable. Il ne pouvait résolument pas continuer comme ça, et l’envie de passer des heures a parler ou a ne rien faire avec Haylee ne faisait que s’accroître de minute en minute. Il ne croyait pas plus que ça a ses gens qu’on appelle les âmes sœurs ou les machins du genre, mais il ne pouvait pas nier qu’entre eux, il y avait quelque chose de différents. Pas forcément toujours sur la même longueur d’onde, mais se comprenant malgré tout. Pas besoin pour lui de se cacher, il lui dévoilait sa vie au fur et a mesure, au détour d’une balade ou d’une nuit étoilée. Plus belles, en sa compagnie. Il ne lui déballait pas tout d’un coup, pour en garder toujours un peu, pour plus tard. Elle en faisait de même, et ça leur allait. Enfin, avant. En sortant de la douche, il y voyait déjà plus claire, mais ne se refusa pas un petit somme après c’être habillé.

    Quelques minutes plus tard, les toquements, si on peut dire, a sa porte le réveillèrent. Il allait déjà mieux, et en passant devant le miroir que sa colocataire avait accrochée se trouve meilleure mine qu’en rentrant. Ce n’était pas plus mal, pour la personne qui se trouvait derrière la porte. Il reconnut sa voix, lorsqu’il posa la main sur la poignet, lui suppliant presque d’être là. Un léger sourire s’afficha sur ses lèvres, et il ouvrit doucement la porte, laissant se dessiner derrière elle la jolie blonde de ses souvenirs.


    « Tu supplies en plus ?… alors je suis ! »

    Sa voix était des plus calme, alors que son regard se posa quelques infimes secondes sur le ciel derrière le jeune femme. Il faisait plus que lourd, ce qui ne l’aidait pas plus que sa, mais ça sentait plus que tout l’orage a plein nez. Il se dégagea alors de la porte, l’invitant ainsi a rentrer, refermant la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
“ 3 words, 8 letters. It’s very long … isn’t it ?” [PV Jaxson (a)]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toverland+Movie-Park Germany+Phantasialand (long!)
» The Long Blondes
» vend micro sunrise lw long cable 160 euos VENDUE
» Images & Words Vs. Awake
» Words, version longue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le camp de vacances. :: 
■ Bungalows.
 :: ¬ jaxson a. mattews + ashleigh j. howard
-
Sauter vers: